nav-left cat-right
cat-right

EXPOSITION KAYA

EXPOSITION KAYA

EXPOSITION KAYA

Du 8 février au 30 mars 2019 Blue Penny Museum, Caudan, Port-Louis accès libre tlj, sauf dimanches et jours fériés, de 10h à 16h30

kaya1Le dimanche 21 février 1999 fut un bien triste jour pour Maurice.

Un jour funeste où nous a quitté Joseph Reginald Topize, que tout le monde connaît sous le nom de Kaya. Cela fait vingt ans qu’il a disparu dans des conditions encore obscures, en cellule policière, certainement battu à mort, selon les expertises. S’en suivirent des jours sombres où l’Ile Maurice entière sembla risquer de basculer dans le chaos. Il est dommage que le décès tragique du chanteur et musicien ait quelque peu éclipsé un destin hors du commun, celui d’un grand artiste populaire et novateur ayant su incarner toute une génération des jeunes de son temps.

On dit souvent que vingt ans, c’est une génération. Des jeunes d’aujourd’hui l’écoutent toujours sans pourtant avoir pu le connaître. Si on parle toujours de quelqu’un vingt ans après sa mort, alors cela signifie qu’il demeurera dans l’Histoire commune du pays qui l’a vu naître.

Proposer une exposition KAYA au public mauricien constitue pour le Blue Penny Museum une obligation morale. Celle de montrer enfin aux gens ce que cette personne a pu œuvrer pour son peuple et ses contemporains. Cela semble une évidence aujourd’hui, KayaKaya2 incarne parfaitement une époque, celle des années 80-90, lorsque le reggae, après avoir fait son entrée fulgurante dans le monde de la musique, avec les tubes de Bob Marley et ses Wailers, parvint à influencer tous ses contemporains. Kaya ne se contenta pas de reprendre des tubes alors à la mode, mais il créa ses propres morceaux jusqu’à avoir sa propre œuvre. Letan Lenfer, sime lalimyer, Fam dan zil, autant de morceaux mythiques qui demeurent dans le cœur de chaque Mauricien.

Par ailleurs, il serait inutile de se voiler la face à prétendre que les choses vont mieux et vingt ans après… Une exposition Kaya a aussi un autre objectif, celui de mieux favoriser la compréhension pour la culture rastafarie et permettre de mieux comprendre une communauté qui fait intrinsèquement partie de la République de Maurice. Si une exposition pouvait permettre de générer une empathie, l’objectif serait plus que rempli. Offrir un regard et une lecture sur cette culture à travers le destin du chanteur le plus célèbre du seggae, guitare, photos, objets, documents d’époque, films, peintures de l’artiste Karo, textes des paroles des chansons, l’expo Kaya au Blue Penny se veut l’occasion de célébrer un des plus fameux artistes de notre Histoire mauricienne.

 

Blue Penny MuseumBaz4

Le Caudan Waterfront

Port Louis

2109204 | 2108176

info@bluepennymuseum.mu

 

 

(c) mauritiusmag.com

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>