nav-left cat-right
cat-right

Mini Mauritius

Mini Mauritius

A must-see on the island right now is the exhibition of models of the key buildings of Mauritius, presented as models made by the multi-talented museum director Emmanuel Richon.


“Mini-Maurice”

Le but fondamental de ce projet est de familiariser les Mauriciens et les touristes avec des patrimoines locaux. L’idée concrète est de montrer l’Ile Maurice en miniature, arrêtée volontairement en l’année 1950.

Pagoda (Emmanuel Richon)

Mini-Maurice présente l’immense avantage de s’adresser à tout le monde, son atout réside dans la possibilité de l’interactivité entre les âges : l’adulte reconnaîtra une île Maurice qu’il a connue et qu’il pourra mieux expliquer à un enfant. Cette exposition est ainsi en mesure de favoriser des dialogues entre les âges différents.

La pluralité des monuments présentés est par elle-même facteur de rapprochements intercommunautaires. La richesse pourtant flagrante de l’architecture mauricienne, variée et aux influences universelles, est pratiquement inconnue des habitants eux-mêmes. Le Mauricien ne connaît certains monuments que de très loin et aucune vision proprement esthétique ou architecturale, historique, détachée du fait religieux proprement dit, ne lui a jamais été offerte. Mini-Maurice permet d’offrir, en un seul lieu, la vision de cette pluralité ; présenter d’un seul regard, l’ensemble du patrimoine architectural mauricien. Par le déplacement et la miniaturisation au sein d’un site par définition non-religieux, il est évident que la plupart des tabous tombent d’eux-mêmes.

Par des étiquettes explicatives relatives aux monuments présentés à proximité et comportant des photos du site réel, le spectateur saura de quand date la construction de tel édifice, les raisons qui suscitèrent sa réalisation, les matériaux employés, les savoir-faire ou les métiers nécessités,… Par la masse de ces commentaires, le visiteur joindra l’utile à l’agréable et repartira en ayant eu indirectement un grand aperçu visuel et intellectuel de l’ensemble de l’Histoire du pays.

Par la miniaturisation, le spectateur s’approprie visuellement un univers enfantin. En créant une réelle animation autour des maquettes, au moyen de figurines mises en situation, l’effet de surprise de la découverte sera quasi-certain.

Enfin, dernier aspect et non des moindres, sur le plan éducatif, l’objectif et la dimension morale de cette exposition visent fondamentalement à favoriser chez l’enfant des fiertés intercommunautaires croisées, plus exactement à faire en sorte d’admirer un monument mauricien quel qu’il soit, y compris bien sûr s’il s’agit d’un monument d’une autre communauté que la sienne propre, véritable apprentissage de l’altérité.

Port Louis Theater

Richesse et diversité des constructions, des origines, des matériaux et des esthétiques seront systématiquement soulignées. Par ailleurs, une réelle interculturalité devient possible, en comparant de quelle manière certains défis techniques ont été relevés. Certains parallèles pourront être faits, certaines différences également pourront faire ressortir l’universalité unique au monde du patrimoine de ce pays.

S’ajouteront à l’avenir en 12 mois, l’usine sucrière de Highlands, l’église de Immaculée Conception, l’église de Cassis, le Bazar de Port-Louis, l’église Ste Thérèse, la librairie Carnegie, l’église St Jean, le cinéma Luna-Park, la tabagie “Père Laval, l’ancienne mosquée Al Aqsa de Plaine verte …

De plus, à travers Mini-Maurice, ce passé, ce temps retrouvé, s’effectue dans la conciliation du culturel et du récréatif, ce qui est un atout certain.

Colonial House

On peut très bien découvrir l’histoire d’un peuple, d’une nation à travers les sites et monuments qui ont été les témoins de cette histoire. C’est la magie de ce pays miniaturisé, de ce musée vivant qui rappellera les richesses du patrimoine mauricien.

Devant ces églises, mosquées, temples, ou bâtiments non-religieux, songez à la ferveur de leurs constructeurs, à cet élan populaire qui les portait à accomplir l’ouvrage. Devant ces châteaux et palais, théâtres, songez aux gouvernements qui les ont voulus, les ont commandités, ont eu la volonté de les mener à terme, songez tout autant aux difficultés, aux souffrances de ces tailleurs de pierre, menuisiers, maçons, pensez aux esclaves et aux coolies qui ont donné d’eux-mêmes. Ils ont ainsi marqué leur époque et nous ont laissé le témoignage incomparable de leur œuvre.

Newspaper Review: Au musée du Blue Penny

Maurice dans lamé en habits de fête

A l’occasion des fêtes de fin d’année, le Blue Penny Museum, au Caudan, à Port-Louis, repropose son exposition “Maurice dans lamé” dans le ton des fêtes. En effet, quatre “soirées nocturnes” auront lieu les lundi 27, mardi 28, mercredi 29 et jeudi 30 décembre, de 19h à 21h. L’entrée sera gratuite.

Grand River North West Bridge

“Il ne s’agira pas de la même exposition accessible en nocturne, mais bien d’une exposition transformée pour Noël de manière féerique”, précise Emmanuel Richon, conservateur. “Toutes les maquettes exposées seront ces soirs-là éclairées de l’intérieur, illuminant un Maurice by night miniature des plus originaux. Le train électrique, lui-même, sera éclairé de l’intérieur, comme si les wagons étaient réellement emplis d’occupants. Ce spectacle visuel a spécialement été réalisé par le musée, dans l’esprit festif de cette fin d’année, c’est pourquoi nous nous permettons de vous signaler cet événement gratuit et convivial afin que vous puissiez le mentionner auprès de vos lecteurs”, laisse entendre ce dernier. Rendez-vous donc pour toute la famille.

Mosque

De plus, à travers Mini-Maurice, ce passé, ce temps retrouvé, s’effectue dans la conciliation du culturel et du récréatif, ce qui est un atout certain.

On peut très bien découvrir l’histoire d’un peuple, d’une nation à travers les sites et monuments qui ont été les témoins de cette histoire. C’est la magie de ce pays miniaturisé, de ce musée vivant qui rappellera les richesses du patrimoine mauricien.

Devant ces églises, mosquées, temples, ou bâtiments non-religieux, songez à la ferveur de leurs constructeurs, à cet élan populaire qui les portait à accomplir l’ouvrage. Devant ces châteaux et palais, théâtres, songez aux gouvernements qui les ont voulus, les ont commandités, ont eu la volonté de les mener à terme, songez tout autant aux difficultés, aux souffrances de ces tailleurs de pierre, menuisiers, maçons, pensez aux esclaves et aux coolies qui ont donné d’eux-mêmes. Ils ont ainsi marqué leur époque et nous ont laissé le témoignage incomparable de leur œuvre.

Temple

Maquettes réalisées : 1. Pagode Thien Thane – Rue Justice, Port-Louis 2. Musée de Mahébourg – Route royale, Mahébourg 3. Meenatchee Amenn Kovil, Temple Kaylasson – Route Nicolay, Port-Louis 4. Cathédrale Saint-Louis – Place de la Cathédrale, Port-Louis 5. Château de Monplaisir – Jardin des Pamplemousses 6. Mauritius Institute Musée – Chaussée, Port-Louis 7. Mosquée Jummah – Rue Royale, Port-Louis 8. Cathédrale anglicane St James – Rue de la Poudrière, Port-Louis 9. Eglise Saint Paul – Route St Paul, Phoenix 10. Maheshwarnath Mandir – Triolet 11. Théâtre de Port-Louis – Square Gillet, Port-Louis 12. Post Office – Chemin neuf, Caudan, Port-Louis 13. Hôtel de Ville – Curepipe 14. Château du Réduit 15. Eglise de la Visitation – La Caverne, Vacoas 16. Mosquée – Rue Sir Seewoosagur Ramgulam, Port-Louis 17. Théâtre du Plazza – Route royale, Rose-Hill 18. Eglise de la Sainte Famille – Henrietta, Camp Mapou 19. Temple Marday Butler – Vacoas 20. Gare centrale – Port-Louis 21. Collège royal – Curepipe 22. Eglise Saint Hélène 23. Citadelle du Fort Adélaïde 24. Pont de Grande Rivière Nord Ouest 25. La Tour Koenig 26. L’Hôtel du Gouvernement 27. etc.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>