nav-left cat-right
cat-right

PICASSO IN MAURITIUS: THE STORY BEHIND A UNIQUE EXHIBITION

PICASSO IN MAURITIUS:  THE STORY BEHIND A UNIQUE EXHIBITION

 

PICASSO IN MAURITIUS:

THE STORY BEHIND A UNIQUE EXHIBITION

Pica0

Picasso, a name synonymous with the prestigious art world, known globally, for his exquisite art works is now trending in Mauritius! The Blue Penny Museum in Port Louis, for the first time in the history of the island is exhibiting over 40 pieces of artworks by the master. It begs the question how can this have happened? It is all due to the collaboration between the curator of the Blue Penny Museum, Emmanuel Richon and Steve Sowamy, an art dealer.

Steve Sowamy was born in Pamplemousses, Mauritius, and at a very young age, together with his parents, left the island for France. He studied law and afterwards became a stockbroker. He developed an interest in art and after twenty-five years in the business is a well regarded art dealer.

Pica1

Richon and Sowamy spent a great deal of time preparing this unique exhibition. It took them a year to set things in motion. With some very good connections in the art world, together they were able to convince holders of these priceless artworks and their insurers to assist them in this unprecedented plan to exhibit Picasso’s works in the Indian Ocean for the first time.

Eventually, last month, Sowamy made a return visit to his birthplace with crates of art carefully stowed on board the plane. In so doing he has made his homeland proud. More than forty pieces will be exhibited at the Blue Penny Museum until 15 January 2019.  The Picasso art exhibition constitutes thirteen pieces of ceramic art, one autographed manuscript, some pictures, two drawings, four colour prints, an oil painting on canvas, fifteen engravings and many stamps with Picasso’s effigy. There are also a few engravings on display from the Vollard suite of the Léon Dierx Museum in Réunion Island. Furthermore, to add to this event, the museum is showing a documentary film made by Georges Clouzot ‘Le Mystère Picasso’ that shows Picasso at work in his atelier in Spain.

This exhibition is free of charge and can be viewed every day except on bank holidays, from 10 o’oclock in the morning until 4.30 in the afternoon. Four night viewings are also being arranged in mid December [18th to 22nd] from 7pm to 10 pm.  It is an opportunity not to be missed, for tourists and Mauritians alike – a once in a lifetime occasion to see an extraordinary collection of works of art by and tributes to Picasso.

 

 PICASSO at the BLUE PENNY

Exposition au Blue Penny Museum, Le Caudan Waterfront, Port-Louis,

Du 24 novembre 2018 au 15 janvier 2019

Tlj sauf jours fériés, de 10h à 16h30

Nocturnes de 19h à 21h du 18 au 22 décembre 2018

 

Picasso at the Blue Penny, voilà un titre d’exposition qui semblera surprenant à ceux qui, férus de l’œuvre du grand maître espagnol, savent pertinemment que Picasso n’a jamais mis les pieds dans notre Océan Indien… Et pourtant… Nonobstant sa notoriété qui, planétaire, a franchi le détroit d’Ormuz depuis belle lurette pour parvenir tout naturellement à Maurice, l’immense peintre méditerranéen aura longtemps été l’ami du célèbre marchand Ambroise Vollard, illustre Réunionnais s’il en fut.

Pica2

 

Picasso est connu de la planète entière, c’est un fait. Son inspiration africaine n’est plus à démontrer, elle figure désormais inscrite sur tous les manuels scolaires. Plus que Gandhi ou Martin Luther King, Picasso est l’être humain le plus représenté en philatélie, autant par ses portraits photographiques quasi-iconiques, que par ses œuvres. Presque tous les pays du monde ont consacré cette célébrité en émettant des timbres à son effigie ou en reproduisant ses œuvres. La déferlante Picasso s’est ainsi répandu sur toute la terre comme un symbole exemplaire de l’artiste contemporain par excellence. Ne serait-ce que pour cette raison, un musée mauricien devait un jour ou l’autre proposer quelque exposition sur cet homme tellement passionnant et passionné.

7 octobre 1948 Huile sur toile Signé et daté ' Picasso 7.10,48 ' en haut à gauche 35 x 35 cm

7 octobre 1948
Huile sur toile
Signé et daté ‘ Picasso 7.10,48 ‘ en haut à gauche
35 x 35 cm

Néanmoins, Maurice se trouve si loin des foyers de création de l’œuvre du peintre, que prétendre vouloir exposer son œuvre, même modestement, sous nos cieux port-louisiens, paraissait une gageure sans égale, pour ne pas dire un défi impossible à relever…  C’était sans compter sur les circonstances et les volontés pour que pareille exposition se fasse bel et bien, outrepassant  les nombreux obstacles …et les scepticismes.

Pica4

Pica5

Pica6

Steve Sowamy, né à Maurice en 1963 au village de Pamplemousses suit ses parents très jeune enfant et quitte son pays natal pour la région parisienne où ils tentent de bâtir une vie meilleure. Il grandit à Seaux et son bac en poche, il étudie le droit, puis devient agent de change près de la Bourse. Assez vite, il se découvre un réel talent de négociateur et, fort de solides connaissances artistiques, il devient marchand de tableaux, métier qui n’a cessé de le passionner depuis plus de 25 ans. Côtoyant le milieu des marchands et l’univers de Drouot, il fait ses armes dans ce métier et acquiert une solide réputation qui lui  donne vite accès à des tableaux de grands maîtres. C’est ainsi qu’il vend des Le Sidaner ou des Prosper d’Epinay, artistes comme lui originaires de Maurice mais aussi des grands artistes de la peinture du 20e siècle comme Poliakoff,  Soulages,  Moore, de Staël,  Warhol,  Dubuffet,  Renoir… et bien entendu, car cela devait arriver,…  Picasso. Dès lors, Steve devient un des marchands les plus prisés de la place de Paris. Ses activités s’étendent, il travaille désormais aussi à Londres, Bruxelles, Stockholm, Genève ou au Luxembourg.

Visage de faune “, 1955 28 juin assiette ronde carrée -D.28 juin Terre de faïence rouge

Visage de faune “, 1955 28 juin
assiette ronde carrée -D.28 juin
Terre de faïence rouge

Désireux d’aller à la rencontre de ses racines, il décide, après 40 ans, de visiter son île natale. Il est émerveillé lorsqu’il découvre la beauté de l’Ile Maurice! C’est  tout naturellement qu’il visite le Blue Penny Museum à Port Louis – Il y fait la  connaissance  de son Conservateur, Emmanuel Richon, Parisien d’origine,  qui  a effectué le parcours inverse au sien et est venu s’installer à Maurice vingt ans plus tôt. Il y a parfois ainsi de ces chassés croisés incroyables, qui dans la plupart des cas ne débouchent sur rien, ou ne serait-ce que sur une simple amitié, ce qui ne s’avère pas si mal somme toute… Mais en l’occurrence, étant donné les atomes crochus concernant l’Art, les deux amis en viennent  vite à l’idée de faire une exposition ensemble au Blue Penny Museum.  Au cours de leurs innombrables  discussions, ils en viennent, presque par défi, à l’idée de monter une exposition Picasso à Maurice !

Pablo Picasso, Grâce et Mouvement  (1943). Livre comprenant14 gravures d’après P. Picasso. Zurich, Louis Grosclaude, 1943 Dimensions13 x 9 3/4" (33 x 24.8 cm)

Pablo Picasso, Grâce et Mouvement (1943).
Livre comprenant14 gravures d’après P. Picasso. Zurich, Louis Grosclaude, 1943
Dimensions13 x 9 3/4″ (33 x 24.8 cm)

L’idée, au départ presque insensée, leur apparut vite non seulement réalisable, mais encore parfaitement appropriée s’il l’on considère les besoins référentiels majeurs de l’Ile Maurice en matière d’Art. En effet, l’absence de Galerie Nationale d’Art permettant d’admirer les œuvres des plus grands artistes mauriciens du passé s’avère ici une des lacunes les plus criantes du pays. Créer une exposition Picasso, c’est assurément, envoyer un message fort, aux Mauriciens d’abord, en leur prouvant que leur pays est digne d’accueillir des manifestations culturelles d’envergure; aux étrangers aussi, qui, touristes visitant le pays, aspirent sans doute à une offre culturelle au niveau du développement économique et de la réussite notoire de l’île .

Voilà comment l’idée germa. Dès lors, la mettre en œuvre fut un effort incessant de plusieurs mois afin d’identifier les œuvres pouvant être acheminées à Maurice, centrer le concept autour d’Ambroise Vollard le Réunionnais, soutien indéfectible de Picasso et s’assurer de toute la partie technique et administrative. On n’assure pas des Picasso comme on assure sa voiture…

Le résultat, c’est une exposition  avec plus de trente œuvres du peintre andalou, huile sur toile, gravures, estampes, lithographie, lettre autographe, céramiques; tous chefs d’œuvre suscitant l’admiration de tout un chacun et créant un  événement d’envergure sur l’Océan Indien. Une expo Picasso au Blue Penny Museum, un défi surprenant qui méritait d’être relevé. Si l’on ajoute le célèbre film documentaire d’Henri Georges Clouzot Le Mystère Picasso, tourné en 1956, film déclaré officiellement Trésor National par le Gouvernement français, le tout littéralement ponctué par 200 timbres en l’honneur de Picasso, nous avons là une exposition originale qui constitue un évènement majeur dans l’histoire culturelle de notre île.

Pica9

 

[French text by Emmanuel Richon]

 

(c) mauritiusmag.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>